Je ne suis plus la fille que j'étais....

Je ne suis plus la fille que j’étais l’année dernière et c’est normal 

Tout le monde change. On apprend, on grandit et on expérimente de nouvelles choses. Toutes les rencontres nous affectent. C’est ainsi que va la vie.

Majoritairement, ces changements se produisent de manière imperceptible, sur le long-terme. Assez doucement et subtilement pour que nous les remarquions à peine.

Mais l’année passée, j’ai beaucoup changé. Tellement, que parfois, je me sentais totalement méconnaissable.

L’année passée a testé mes limites, m’a forcée à me dépasser puis à m’écraser au sol. J’ai davantage pleuré et passé la majorité de mes journées dans le brouillard.

Mon cœur a été brisé. J’ai perdu des amis. Et j’ai appris que les « ça n’arrive qu’aux autres » pouvaient en fait m’arriver.

Mais j’ai aussi gagné des amis merveilleux qui m’ont appris et m’ont inspiré plus que je n’aurais jamais pu l’imaginer. Ils se sont assurés que je ne prenne pas la vie trop au sérieux tout en me poussant à travailler dur chaque jour. Ils étaient là pour chaque rire douloureux et chaque larme de chagrin.

J’ai dû apprendre à m’ouvrir aux autres tout en pansant mes blessures seule. Ce ne fut pas facile et je passai beaucoup de temps à remettre en question chacune de mes décisions.

Mais je ne regrette rien. Rien du tout.

J’ai beaucoup trop appris et vécu beaucoup trop de choses importantes pour me retourner et dire « j’aurais aimé que les choses se passent différemment ».

Suis-je fière de toutes mes décisions ? Non. Ai-je dit et fait des choses que je n’aurais probablement pas dû dire ou faire ? Oui. Mais c’est ce qui m’a aidée à grandir.

Et ça en valait la peine.

Celle que je suis désormais n’a plus peur de faire d’erreurs, du moment qu’elle en tire des leçons. Je me pensais déjà forte à l’époque mais je le suis encore plus aujourd’hui. Je sais comment écouter mon cœur sans pour autant ignorer ma raison.

J’ai appris à lâcher prise et à ne pas museler mes sentiments. À être ouverte aux nouvelles expériences et à faire en sorte que ceux qui m’entourent se sentent aimés.

Grâce à chaque perte, j’ai gagné quelque chose de nouveau. Je suis encore jeune. Je n’ai pas encore tout compris. Je continuerai à faire des erreurs stupides. Et la vie continuera à tester mes limites.

Et c’est normal.

Je suis en chemin pour devenir la meilleure version possible de moi-même. Qui que ce soit. Seul l’avenir nous le dira.

La Vie des Reines

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire