Homéopathie

 

 

 

L'homéopathie

L'homéopathie est pratiquée un peu partout dans le monde tant par des médecins, des dentistes, des pharmaciens, des vétérinaires que des homéothéropates, naturopathes, chiropraticiens, des praticiens de la médecine ayurvédique, et de nombreux autres professionnels de la santé.

 

Créé au début du XIX ième siècle par Samuel Hahnemann, elle repose essentiellement sur deux fondements:

 

 

La loi de la similitude:

Similia similibus curentur, le semblable guérit le semblable, ce principe qu'on fait remonter à Hyppocrate veut qu'une substance qui provoque un groupe de symptômes chez une personne en santé puisse guérir une personne malade chez qui se manifeste le même groupe de symptômes. C'est ce principe qui a donné son nom au même groupe de symptômes.

Le procédé des hautes dilutions:

La théorie homéopatique allèque que la dilution d'un remède peut en potaliser les effets curatifs. Les remèdes homéopatiques  sont dilués plusieurs fois dans un mélange d'eau et d'alool. Entre les dilutions successives, on administre au remède une série de secousses (appelées succussions dans le jargon des homéopathes.

 

 

La méthode homéopathe

L'homéopathie se base sur la prémisse que le corps possède l'énergie vitale requise pour générer un processus naturel de guérison du corps. À partir de cette prémisse, Hahnemann soutenait à l'encontre de la tendance dominante des scientifiques qu'il importait moins de connaître la cause spécifique de la maladie que de trouver le moyen de stimuler le processus naturel de guérison inhérent à tout organisme vivant.

Ainsi, l'homéopathe s'efforce d'identifier minutieusement tous les symptômes du patient afin de déclancher ou de soutenir un processus de guérison correspondant. Le praticien cherchera donc à savoir comment les symptômes se manifestents, ce qui amplifie ou diminue l'intensité, les heures où ils apparaissent, les actions qui les exacerbent ou les soulagent etc.

 

 

Ainsi, deux patients souffrant de la même maladie au sens de la médecine classique pourraient se voir prescrire  de remèdes homéopathiques différents parce que leur constitution diffèrent ou que leurs symptômes spécifiques ne sont pas les mêmes (ils ont le même rhume mais pas les mêmes écoulements nasaux, par exemple). Les homéopathes disposent aujourd'hui de bases de données informatisées qui les aident à choisir les remèdes en fonction des innombrables combinaisons de symptômes et de constitutions de leurs patients.

 

 

 

En homéopathie, on estime que les remèdes préparés en haute dilution ont une durée d'action plus longue que ceux qui sont préparés en basse dilution, mais que le début d'action est plus lent. Une fois l'extrait dilué, il est présenté sous forme de comprimés, de granules (petites boules solubles, dont la base  est généralement de sucrose, qu'on laisse fondre sous la langue) ou de solutions quelques gouttes à la fois. Pour les usages topiques on trouve également certaines préparations homéopathiques sous forme de lotions ou d'onguents.

 

 

 

 

http://www.homeopathiequebec.com/quest-ce-que-lhomeopathie.html 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×