Un autre regard sur le monde

Un autre regard sur le monde :

Nous ne percevons pas le monde tel qu'il est, mais tel que nous sommes.
Ceci est une grande vérité dont nous n'avons pas encore tout à fait conscience.

Et cela explique les divergences en tout genre.

En effet, chaque expérience, chaque personne, chaque chose, est un miroir qui nous révèle qui nous sommes. Sans en avoir conscience, nous projetons un peu de nous en Tout, puis, le Tout tel un écho nous renvoie à son tour cette image de nous même. Et si l'on est bon observateur, on peut apercevoir la profondeur de notre intérieur dans cette image qui nous apparaît.

Par exemple, si je place devant vous une robe de mariée, certains l'admireront avec envie, car cette robe symbolise des vœux, des rêves, des projets; d'autres la regarderont avec mépris, car cette robe représente à leur yeux une coutume dépassée et obsolète; d'autres encore lui jetteront un coup d’œil nostalgique et empli d'émotion, car cette robe exprime un moment révolu et adoré; tandis que certains la dévisageront avec colère, car cette robe incarne un mauvais souvenir, un mariage qui n'a pas tenu ses promesses... Il existe autant d’interprétations de cette robe qu'il existe d'individus sur Terre, ceci est la preuve même que nous ne voyons pas les choses comme elles sont, mais comme nous sommes à l'intérieur. Émotions et sentiments en disent long sur nous, et sur nous seuls. Nous ajoutons un peu de notre vécu en tout.

Cet exemple est valable avec tout ce qui existe et toutes nos expériences.

Et comme nous avons tendance à ne voir qu'à travers le filtre de notre mental, fréquemment nous ne comprenons pas notre prochain. 
Pour comprendre autrui, il est essentiel de prendre conscience que l'autre aborde lui aussi sa vie à travers ses propres filtres, on ne peut comprendre l'autre sans connaître sa vie, son vécu, ses blessures. Tous ces filtres créent notre caractère, nos comportements, nos réactions.
Pour reprendre mon exemple, si j'ai vécu une union négative, la robe de mariée ne sera certainement pas un bon souvenir pour moi, j'adopterais alors inconsciemment une posture de rejet face à ce vêtement. Pourtant, cette robe n'est pas négative en elle même, elle est neutre, c'est moi qui lui donne cette connotation négative, car je vis à travers le voile de ma blessure. Nos réaction parlent pour nous, il est bon de les étudier.

C'est d'ailleurs une merveilleuse façon de soigner son intérieur : regarder ce qui génère en nous des émotions négatives, car une émotion négative n'est rien d'autre qu'une indication qu'il y a une chose à corriger, une blessure à panser, un lâcher-prise à effectuer.

Plus nous guérissons notre intérieur, plus nous nous épanouissons, plus nous devenons tolérants et bienveillants.

Un dernier exemple, imaginons une relation amoureuse qui ne semble pas harmonieuse. C'est, bien entendu, le signe qu'il y a des choses à transformer afin d'atteindre un équilibre paisible. Mais, ces choses à corriger ne concernent pas mon partenaire, elles concernent moi même. En effet, si je trouve que mon compagnon n'est pas assez affectueux avec moi, cela démontre des attentes, mes attentes, extérieures et non comblées. Cela signifie en réalité que je ne me donne pas l'amour dont j'ai besoin, c'est un message de moi à moi. Mon compagnon n'est qu'un messager. J'interprète mon expérience à ma façon, tandis que mon compagnon la vivra différemment, alors que nous partageons pourtant la même relation.
En revanche, si mon compagnon n'est réellement pas affectueux à cause de ses propres blessures, et que cela déstabilise notre relation et me fait souffrir, je dois me demander pourquoi je reste dans une relation qui ne me convient pas. Encore une fois, cette expérience est un message pour moi : est-ce que je pense ne pas mériter d'affection ? Ne pas mériter une relation épanouissante ?

Ce n'est qu'en pansant nos blessures, en comprenant nos expériences, en acceptant notre vécu, que le positif entre dans notre vie et s'y installe durablement. 
En effet, pour revenir à mon premier exemple, si j'accepte d'avoir vécu un mariage à l'opposé de mes attentes, car cette expérience m'a permis de me définir, de savoir qui je suis, je transforme immédiatement l'aspect négatif de la situation en quelque chose de positif, en un enseignement lumineux. Et ce travail intérieur me permettra de ne pas être en réaction face à une robe de mariée, de l'apprécier à sa juste valeur, de la voir comme un élément positif et joyeux.

Alors je le répète, nous ne percevons pas le monde tel qu'il est, mais tel que nous sommes, ou plutôt, tel que nous choisissons d'être. Plus nous sommes positif et aimant plus notre monde l'est.

Je termine par cette merveilleuse phrase du Dalaï Lama : "le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur. Le seul vrai garant de la paix est en soi"

Source
Page fb
Emilie -Soin et Guérison

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire