L'art du bonheur:chaleur humaine et compassion

Extraits du livre

 

 

 

 

Chaleur humaine et compassion

Un nouveau modèle d'intimité

Solitude et relation

Vous arrive-t-il de vous sentir seul? (? posé au Dalai-Lama). Non, me répond t-il s'implement. A quoi l'attribuer vous? Il réfléchit un moment. La première raison, c'est que j'essaie de percevoir le meilleur de chacun, de voir l'autre sous le meilleur éclairage possible. Cette attitude crée immédiatement un sentiment d'affinité, une sorte de prédisposition à établir un lien.

Mais comment un individu parvient-il à se  sentir autant à l'aise avec les autres, à ne pas avoir peur, à ne pas craindre d'être jugé ou de susciter l'antipathie? Votre démarche est-elle vraiment à la portée de tous?

J'ai l'élémentaire conviction, j'insiste, qu'il convient d'abord de comprendre toute l'utilité de la compassion. C'est le facteur clé. Une fois admis que la compassion n'a rien d'infantile ou de sentimental, qu'elle est réellement digne d'intérêt, une fois percue sa valeur profonde, alors cela vous donne immédiatement la volonté de la cultiver.

Et dès que vous encouragez votre esprit à la compassion, une fois que cette pensée devient active, votre attitude envers les autres changes. Approcher les autres avec compassion atténue les peurs et favorise l'ouverture à eux, génère une atmosphère amicale et positive. Dans la relation ainsi créee, c'est vous qui commencez par vous mettre en position de recevoir de l'affection ou d'amener l'autre a réagir positivement. Et si l'autre se montre inamical ou négatif, au moins vous l'aurez-vous approché avec une ouverture d'esprit qui vous laisse une certaine souplesse et la latitude de changer de démarche si besoin est. Quoi qu'il en soit, cela vous aura permis au moins de clarifier les choses. En revanche, sans compassion, si vous vous sentez fermé, irrité, ou indifférent, alors votre meilleur ami aura beau vous approcher, vous ne ressentirez que du malaise.

Fréquemment, au lieu de prendre l'initiative, les gens attendent de l'autre qu'il fasse le premier pas. J'estime qu'ils ont tord. Cette manière de procéder ne fait qu'aggraver la sensation d'isolement. En fait, surmonter cet isolement et cette solitude dépend de l'attitude initiale. Et approcher les autres dans un esprit de compassion est le meilleur moyen d'y parvenir.

 

Dépendance envers les autres contre autonomie

Tous les êtres possèdent en eux la semence de la perfection. Cependant, pour faire lever cette semence, la compassion inhérente à notre coeur et à notre esprit est indispensable...

 

Intimité

Notre besoin des autres est paradoxal. Alors que dans notre culture nous ne jurons que par une farouche indépendance dont nous nous rendons prisonniers, nous n'en aspirons pas moins à vivre une intimité unique avec l'être aimé. Nous concentrons toute notre énergie sur la découverte de celui ou celle qui, nous l'espérons va nous guérir de notre solitude, et ce sans renoncer pour autant à notre sacro-sainte illusion d'indépendance.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×