En mode Survie

EN MODE SURVIE

Certains d’entre nous sommes en mode survie depuis très longtemps, parfois depuis notre naissance, certains même déjà dans le ventre maternel, lorsque la grossesse n’était pas désirée.

Être en mode survie nous incite à être toujours aux aguets, apprendre à subvenir seuls à tous nos besoins, se méfier des inconnus, chercher à tout faire à la perfection, travailler fort, tout faire à la fois, ne pas respecter nos limites, se reposer rarement, dormir peu, faire passer les autres avant soi, se rendre au-delà de nos forces pour rester dans la performance et même aller jusqu’au burnout, sans égard pour nos besoins ni notre santé.

En mode survie, nous nourrissons continuellement notre tyran intérieur, celui qui ne nous laisse jamais être « seulement » nous-mêmes, qui nous oblige toujours à faire plus, à nous faire aimer à tout prix, à dire oui aux autres et non à soi inlassablement. Et notre tyran intérieur nourrit à son tour notre faux besoin d’être en mode survie.

En mode survie, nous faisons beaucoup de choses pour nous faire aimer, nous en développons même toutes sortes de stratégies, dont peu sont véritablement saines pour nous. En fait, peu fonctionnent vraiment mais notre tyran intérieur ne nous laisse pas le temps de réaliser que ce ne sont que des coups d’épée dans l’eau.

Le pire, c’est que nous ne nous rendons pas compte que nous agissons en mode survie, toujours dans la peur de quelque chose, et ce depuis si longtemps que cet état est devenu notre état de tous les jours, celui que l’on croit, à tort, comme étant notre état « normal ». Nous avons oublié, occulté même parfois, que ce mode survie nous a peut-être été utile il y a longtemps, mais qu’il n’est plus nécessaire maintenant.

Parfois, il nous faut aller jusqu’à nous rendre malades pour prendre conscience que toutes ces exigences que nous nous imposons ne viennent que de nous, même si parfois nous avons l’impression qu’elles viennent des autres. Mais comme nous sommes responsables de toutes nos relations, nous sommes aussi responsables du fait d’obéir ou non aux diktats des autres et de la société. C’est notre choix.

Parfois, une prise de conscience lumineuse, amenée par une discussion, un évènement, une relation aimante nous gratifie de ce cadeau de voir enfin à l’œuvre tous nos mécanismes de défense, de survie, de tyrannie et toute la violence que nous nous infligeons nous-mêmes depuis des années. Et une fois que nous avons vu cette manière de nous traiter, nous ne pouvons plus ne pas la voir.

S’opère alors un changement de conscience, de niveau d’énergie, de croyance et de lucidité qui fait que nous osons sortir du mode survie pour enfin commencer à vivre! Vivre, tout simplement, dans la douceur, dans l’amour de soi, dans la bienveillance envers soi et dans des choix conscients qui font davantage honneur à l’âme lumineuse que nous sommes.

Si vous avez l’impression que vous êtes en mode survie depuis longtemps, je vous souhaite la grâce de lever ce voile et de voir enfin la vie, non plus comme un combat perpétuel, mais comme une paix intérieure désormais inaliénable. Vous le pouvez, nous le pouvons tous. Envoyons notre tyran intérieur à la retraite!

www.dianegagnon.com

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×