Comment vaincre le doute?

Comment vaincre le doute ?

Le doute est un état dans lequel on ne sait que faire ni quelle décision prendre. On hésite et on n’agit pas. Le doute est néfaste car il ronge l’esprit et effrite la confiance en soi. De plus, il fait croire à l’illusion de confort et de sécurité qui inhibe la personne qui doute. Cette situation n’est pas souhaitable car elle empêche toute évolution. Elle aboutit généralement à un mal-être ou à une frustration si elle perdure. Il convient donc de comprendre pourquoi l’on doute et comment vaincre le doute. Vaincre le doute permet ensuite d’avancer plus sereinement et de s’épanouir.

Pourquoi on doute ?
Il est normal de douter
Tout d’abord, c’est normal de douter et tout être humain normalement constitué a déjà connu le doute. Certains sont plus familiers avec le doute et d’autres plus distants. Pourquoi ? Lorsque l’on doute, on se sent comme pris dans un piège, comme bloqué dans une situation. En réalité, si l’on doute ce n’est pas la conséquence d’une situation. En effet, le doute naît à l’intérieur de nous, en nous et par nous. C’est nous même qui générons ce sentiment de doute et qui l’amplifions. Le doute est certes un état qu’il est normal d’expérimenter mais il ne provient pas de nulle part. Il peut s’expliquer par un manque d’estime de soi.

Trouver les origines du doute
L’estime de soi est importante pour le développement personnel d’une personne. Avoir une trop basse estime de soi peut vous handicaper. En effet, les personnes qui manquent d’estime personnelle et donc de confiance sont plus prompts au doute. Ces personnes préfèrent l’indécision à la décision. De ce fait, elles n’agissent pas et leur situation, quelle qu’elle soit, n’évolue pas. Pire encore, elle peut s’aggraver. Douter de soi, de sa valeur, de ses compétences ou encore de son avenir n’est pas constructif. Avoir une attitude constructive permet de se remettre en question et de trouver des solutions. Le doute, lui inhibe et paralyse. C’est bien là le problème.

Le doute et la confiance en soi
Le doute est donc lié à un manque de confiance en soi. Si vous doutez de vos compétences ou de ce que la vie vous réserve, cela est dû à une estime de vous dégradée. Il faut donc travailler dessus et ne plus douter. Une phrase que j’aime bien dit « l’unique mauvaise décision et l’absence de décision ». Ainsi, apprenez à prendre des décisions. Le fait de prendre des décisions permet de débloquer des situations et d’avancer. Voici une histoire illustrant les dangers du doute. Il s’agit de l’histoire de l’âne de Buridan. Dans cette métaphore illustrant les conséquences du doute et de l’hésitation, on comprend que le doute ne mène à rien.

Un âne avait et faim et soif. Il avait à sa disposition un sceau d’avoine pour manger ainsi qu’un sceau d’eau pour se désaltérer. Le problème est qu’il ne savait pas par où commencer. A force d’hésiter, il finit par mourir de faim et de soif.

Une fois que vous avez identifié les raisons qui vous font douter, c’est-à-dire non pas le sujet de votre hésitation mais plutôt les causes de votre manque de confiance ou de votre peur de l’échec, il vous faut les vaincre et les surpasser.

Comment vaincre le doute par l’action
Nous sommes imparfaits et alors ?
Pour vaincre le doute, il faut vaincre le manque d’estime de soi. Cela commence par le fait de s’accepter. En effet, accepter que l’on est imparfait et que l’on a des défauts est important pour acquérir confiance et estime de soi. C’est normal d’être imparfait et d’avoir des défauts, tout le monde en a. Il ne faut pas en faire tout un plat. D’ailleurs, c’est ce qui rend la vie intéressante. Heureusement que nous sommes imparfaits et que nous ne sommes pas tous des robots identiques. Comprendre qu’avoir des défauts est quelque chose de normal est déjà un premier pas. C’est d’ailleurs une nécessité pour ensuite les corriger peu à peu et tâcher de s’améliorer.

Vaincre le doute commence par l’acceptation de soi
Il faut donc commencer par s’accepter tel que l’on est et apprendre à s’aimer pour ce que l’on est. Malgré nos défauts et nos erreurs. Cela fait partie de nous et il faut en être fier, car finalement nous sommes vivants, nous avons des émotions et des sentiments et pour cela il faut faire preuve de gratitude. Remercier davantage et limiter les plaintes et les lamentations vous aidera à vaincre le doute et à gagner confiance en vous.

Vaincre la peur d’échouer
Ensuite, pour vaincre le doute, il faut également accepter la possibilité d’échouer. Ne pas avoir peur d’échouer permet d’oser. Là encore, la peur de l’échec peut vous paralyser et vous bloquer dans vos aspirations. Vous souhaitez faire quelque chose mais avez peur d’échouer, du coup vous ne faites rien. Si l’on y pense bien, la seule manière d’échouer et de ne pas oser. De ne pas essayer. Seuls ceux qui ne font rien, ne connaissent pas l’échec. Mais n’est-ce pas un plus grand échec que de ne jamais rien oser et de laisser s’accumuler la frustration ?

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire