Moyens pratiques d'acceptation

 

 

 

 

Moyens pratiques d'acceptation

A retenir

 Quand on accuse une autre personne, c'est un manque de responsabilité, car on veut que celle-ci assume les conséquences de nos propres peurs.

Être responsable, c'est assumer les conséquences de nos décisions, ce qui veut aussi dire laisser les autres assumer les conséquences de leurs propres choix.

Laisser une autre personne assumer ses responsabilités ne veut pas dire ne rien faire. On peut la guider, lui donner des conseils, tout en acceptant qu'elle devra assumer ses propres conséquences, quelle que soit sa décision de suivre ces conseils ou non. Voilà une excellent moyen de réduire la culpabilité.

Toute fonction physique du corps, quelle qu'elle soit, est influencée par le mental et l'émotionnel.

On récolte toujours selon notre intention de départ. Cela implique d'être attentif et d'identifier quelle était notre motivation dans les situations où les autres nous ont accusé. On sait ainsi qu'eux aussi avaient le même intention que la nôtre.

Lorsqu'on choisit de nier une situation, c'est seulement pour nous éviter de souffrir.

Une personne se confie facilement quand elle se sent écoutée avec acceptation, sans aucun jugement.

L'imagination devrait toujours être utilisée pour visualiser ce que nous voulons voir arriver et non le contraire.

On ne peut devenir ce qu'on veut être tant et aussi longtemps qu'on n'a pas accepté d'être ce qu'on ne veut pas être.

On n'a pas besoin de se répéter  sans cesse ce qu'on veut. On le sait au plus profond de soi. Ca va se faire tout seul, peu à peu, à mesure qu'on ne jugera pas l'attitude d'être ce qu'on ne veut pas être comme étant mal.

 

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×