Accepter le choix des proches

 

 

 

 

Accepter le choix des proches

A retenir:

 Lorsqu'on vit des émotions, c'est parce qu'il y a eu des attentes sans attente.

Une attente n'est légitime que lorsqu'il y a eu une entente claire entre deux personne.

Il est important qu'à la maison, tout comme au travail, chaque membre de la famille ait une description de tâches.

Lorsqu'il u a un choix difficile à faire entre deux possibilités, il est suggéré de vérifier sur une échelle de un à dix laquelle des deux fait le moins souffrir.

Plus les parents s'acceptent tels qu'ils sont, plus leur enfant les acceptera et moins ce dernier voudra adopter des comportements contraires aux leurs pour les faire réagir.

Lorsqu'il y a engagement ou entente entre deux ou plusieurs personnes, il est suggéré d'établir en même temps les conséquences à assumer si l'une d'entre elles ne tient pas sa promesse. Établir des règles, c'est de la fermeté et non de la rigidité ou de l'autoritarisme.

Plus une personne fait tout our ne pas être injuste par exemple, plus les autres la traitent ainsi. La plupart de nous ne savons pas que nous faisons tout pour ne pas être jugés d'une certaine facon et que les autres nous jugent ainsi quand même.

Accepter une autre personne signifie lui donner le droit d'Être ce qu'elle veut et non lui permettre de FAIRE tout ce qu'elle veut, surtout si ce qu'elle fait empiète dans notre espace.

On n'a jamais peur pour les autres, mais seulement pour soi.

Le vrai problème dans toute situation est la peur pour soi que celle-ci éveille.

La loi de la manifestation dit que plus nous canalisons de l'énergie sur une chose, plus celle-ci se manifeste. Plus nous mettons de l'énergie à ne pas être comme une autre personne, plus nous le devenons. Cette loi doit être utilisée pour créer ce que nous voulons seulement.

Tout ce que nous attirons de désagréable avec nos proches est là pour nous aider à devenir conscients d'un processus d'acceptation qui n'a pas été complété alors que nous étions jeunes, nous donnant ainsi l'occasion de le faire à l'âge adulte. Nos proches ne sont pas là pour nous faire souffrir, mais plutôt pour nous aider à nous diriger vers l'amour véritable. Nous attirons des expériences difficiles à accepter avec les personnes du même sexe que le parent avec lequel nous avons vécu des expériences semblable et non acceptées au cours de notre jeunesse.

Lorsque nous accusons quelqu'un d'une chose en particulier, celui-ci nous accuse de la même chose. De plus, nous nous accusons également comme nous en avons accusé notre parent du même sexe que cette personne. Il est difficile de reconnaître que nous nous en accusons aussi, car notre ego ne veut pas admettre que nous ayons pu agir ainsi.

Au moment où nous faisons notre processus d'acceptation avec une autre personne, toutes les personns impliquées dans ce problème et ce , sur plusieurs générations, recoivent l'énergie nécessaire pour s'accepter à leur tour. Ce processus est complet seulement au moment ou nous pouvons nous pardonner, nous donner le droit, sans jugement,d'avoir fait aux autres ce que nous les avons accusés de nous faire.

Il est bon d'avouer une peur pour nous aider à l'accepter. Plus on l'accepte, plus elle diminue, contrairement à ce que l'ego croit.

Quand on trouve très difficile de faire une réconciliation avec une autre personne, c'est simplement parce que cette personne nous rappelle d'une facon pénible ce que nous ne pouvons pas accepter de nous-mêmes.

 

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×